is toegevoegd aan uw favorieten.

Oeuvres badines, completes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2jo Hist. du Chevalier fole. La reine en effet cefTa de pleurer, & lui' dit.

La gloire que tu as acquife dans le monde maigré ta grande jeunefie, me fait defirer d'être' ton efclave, afin de n'étre jamais privée de ta ^e, toi qui dans les grands dangers ne penfes qua la gloire, fans te foucier des richeflès Ce que tu viens de me dire de fage & de prudent a fait une telle impreffion fur moi, que je te prie de me faire donner le faint baptême , puifque tu es la fleur de tout le monde baptifé.

Tiran qui vit la bonne volante de la reine pour être chrétienne, fe fit apporter un balfin «lor & un vafe. II fit découvrir la tête de la reine, qui demeura avec fes beaux cheveux, & qui n'en parut encore que plus belle; il la fit enfuite mettre k genoux, & lui jettant de 1'eau fur la tête, il dit, Smaragdina, au nom du Pere cu Fils & du St. Efprit, je te baptife ; & dèslors elle fe regarda comme bonne chrétienne. Les quatre femmes qui ia fervoienr furent aufli baptifées pubüquement, & vécurent très-fain tement par Ia fuite. Quand le roi Efcariano apprit que la reine s'étoit fait chrétienne il fit venir Tiran, & lui dit: je crois que Dieu m'a fait éprouver tous mes malheurs pour exercer ma patience. Je vois que tu es le foutien de Ia rehgion chrétienne; & puifque la reine ma dame