is toegevoegd aan uw favorieten.

Oeuvres badines, completes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

228 L e C a l o a n d r fi*

La nouvelle de la mort du chevalier de' Cupidon s'étant répandue dans toute la ville, tout le monde en fut affligé; mais la joie du retour de la princefTe Temportant fur toute autre chofe, on fit le lendemain un très-beau tournois qui dura huit jours. Uranio y fit des chofes dignes d'une mémoire éternelle , qui, jointes a fes autres agrémens, lui acquirent un attachement général, & principalement I'amitié de 1'impératrice. Cette princefTe voyant que le chagrin de Léonide ne lui laiffoit aucun repos , & qu'elle étoit fans cefle occupée de projets de vengeance contre TEgypte, s'imagina que la perte du chevalier de Cupidon n'étok pas fon feul motif, & que Tenvie de témoigner fa reconnoifTance a Uranio , en le faifant remonter fur le tróne, y contribuoit beaucoup; & trouvant d'ailleurs que ce prince lui coiivenoit pour gendre, elle eut un foir une converfation particulière avec elle, pour lui repréfenter qu'elle devoit fonger a fe maner ; qu'un plus grand retardement feroit dangereux pour fon empire , plufieurs princes d'Afie , animés par Tambition, formant des projets qui pourroient a la fin caufer la ruine de 1'état. Elle ajouta qu'elle avoit appris que l'on faifoit de grands préparatifs en Perfe ; ou'on levoit beaucoup de troupes dans la