is toegevoegd aan uw favorieten.

Oeuvres badines, completes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2-3° HlSTOIRE & fes careffes qui le réveillèrent , obligèrent la princeffe a s'éloigner. Chadul , dans un extréme embarras, jugea qu'elle avoit affaire & une femme qu'elle ne pourroit chaffer d'auprès de fon mari, fans fe perdre elle-même ; elie prit auffi-têt fon parti, & defcendit dans les cuifines, ramaffa tout le bois qu'elle put trouver, & y mit le feu. L'incendie ne fut pas long-tems fans embrafer une partie de la maifon ; on accourut de tous cótés pour 1'eteindre ; le prince fe leva pour donner les ordres néceffaires, &montafur une terraffe , oü l'efclave le fuivit; la princeffe qui les obfervoit s'approcha d'eux & trouva le moment de conjurer le prince fon époux de ne pas s'expofer, 1'affiirant que fa préfence n'étoit point néfceffaire dans un endroit que le feu commencoit même a gagner; perfuadé par fes eonfeils , il fe retira, & la princeffe pouffa fi a-propos l'efclave perfide , qu'elle la précipita dans les hammes; elie feignit d'être fort affligée de fa perte, le roi même s'empreffa d'effuyer fes larmes ■ on éteignit le feu & rien n'empêcha Chadul de goüter les douceurs du fomrneil dans les bras de fon époux." Depuis ee tems , elie a vécu tranquille & a donné trois enfans males au ror fon époux, qui n'a pas eu le moindre foupcon de ce qui étoit arrivé a fa femme avant qu'il 1'eüt époufée ; il en a jugé fur la phyfionomie. Voyez , feigneur , reprit alors le Vifir? quelles ont été fes erreurs, & combien les