is toegevoegd aan uw favorieten.

Oeuvres badines, completes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Griffon. 443

ent un qui dit que l'on ne pouvoit aller contre les décrets de dieu. Le Griffon étonné de cette propofition, Vinterrompit, ck dit a haute voix : Je foutiens que ie puis empêcher ce que dieu aura réfolu. Les docteurs lui repréfentèrent inutilement la folie ck 1'impiété de ce qu'il avancoit; ck dieu qui 1'avoit entendu , voulut voir quel étoit fon projet, ck quelles mefurés le Griffon pourroit prendre pour faire échouer ce qu'il auroit déterminé. Je veux, dit-il faire époufer la fille roi d'Occident au fils du roi d'Orient. Allez, dit-il a Gabrièl , faites favoir mes intentions a Suleïman, nous vcrrons ce que le Griffon pourra faire pour mettre obflacle a ce mariageSuleïman fit' part au Griffon des volnntés de dieu , & lui fit encore des remontrances pour lui faire fentir ie ridicule de fon entreprife ; mais il perfifta toujours dans fon opinion , ck dit qu'il trouveroit les moyens d'empêcher ce mariage. Je veux bien t'avertir, eontinua 1'ernpcreur , que 'a reine d'Occident vient dans le moment d'accoucher de la fille qu'on deftine au fils de l'empereur d'Oncnt. Le Griffon prit auflitót fon vol, fans avoir trouvé que la Chouette qui fut de fon fentiment. Elle fut la feule de tous les oifeaux qui foufint que le Griffon réuffiróit dans fon projet. II traverfa les airs avec la plus grande rapidité , ck bientöt il arriva en Occident , ck chercha quelque tems des yeux, pour reconnoitre ks üeux que cette petite princeffe habïtoit: enfin