Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

yia Les Ecosseuses.

& fi ga étoit a refaire... . Tant y a que chacun fent fon mal, j'en ai tout mon foul; ce n'eft pas pourtant que mon dröle, après la petite reprife de juftice qui lui eft arrivée, j'efpère, s'il plaït a Dieu , qu'il ira a SaintRaboni, & qu'il ne donnera plus tant dans 1'eaude-vie & dans la criature, & qu'il aura un peu plus de facriftie, ainfi foit & la Vierge; car, tout compté & tout rabattu, c'eft-la le hic. Ma commère, ótez ce qüe vóus favez a la jeuneffe, vous en faites pis que des faints. Mais, va-t-en voir s'ils viennent.

En attendant, vous faurez-donc que 1'année paffée je fus de noces; 6V fi je n'en fus pas, nöüs eumes la courte honte, par rapport qu'on nous fit un vrai tour de carême-prenant, quoique ce fut après paques. Depuis quelque temps auparavant, la petite Grifaude, qui débite au cimetière Saint-Jean avec fa mere-grand, s'étoit laiffé amouracher par un enfant du quartier , qui lui alloit comme de cire : les deux faifoient la paire, & la propice y étoit a proportion, d'autant que 1'amoureux, dans fon métier du port Saint-Paul, y avoit des jours, quand ga donnoit, qu'il vous auroit gagné fes quarante, cinquante, jufqu'a 1'écu blanc; dame l ga fait un ménage de coq en pate, quand l'autre fe démène de fon cöté, & qu'elle fait

le

Sluiten