is toegevoegd aan uw favorieten.

Causes célèbres et intéressantes, avec les jugemens qui les ont décidées.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

* 46 Hifloire du prócis qu'il fe püt plus rien ajouter a f affect non que je femois .. ^plufieurs particuhers i qui fe Jont recommandés d moi , me viennent en mémoire; mais vous prefque ordinairement la-première ; & quand ee n'eft pas la première 3 qui ejlrarement, £ eft la dernière 3 pour m'y arrêter davantage. Ep. 8. Fous connoure^ <#? * a voir que je vous écris d tout propos 3 que je vous ai fouvent en efprit: il eft vrai; non il ne fera pas pojftble que chofe aucune me fcpare de votre ame. Liv. 6 3 ep. 40. Scache^ que 3 depuis que vous ni etes en charge 3 vous m'étes toujours fi préfente, que je fuis , ce me femble 3 perpétuellement avec vous. Liv. 7, ép. 2. Mes penfées s'entretiennent le plus fouvent de votre cceur, qui eft certes un même cceur avec le mien.

Ces expreflïons font au moins auflï forres que celles du P. Girard. Elles lom cependant forties de la plume dun faint, dont la vertu fut toujours a 1'abri de tout foupcon.

On répondoir, pour la Cadière, que ces lertres de faint Frangois de Sales étoient adrelfées a la dame de Chanral, que fes années mettoient au-deifus de tout foupgon. C'étoit une veuve trésavancée en age, dont la fille avoit épou-.