is toegevoegd aan uw favorieten.

Causes célèbres et intéressantes, avec les jugemens qui les ont décidées.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de la Cadière. 2.47 fé Ie neven de faint Francois de Saks, qui étoit par conféquent fon allice. Elle étoit aiToaée avec lui dans Ia tondation de 1'ordre de la Vilkation de fainte Marie. Leur commerce n etoic donc fondé que fur 1'eftime & fur le zèle pour 1'agrandiifemem de eet ordre. Quelle comparaifon entre un jeiuite quiétifte & inceftueux , & un prélat dont 1'éaüfe a canonifé les vertus! On

ajourouV le P' Girald a'°n ^ï™' ché de fa jnftificarion , ces expreflïons

de fa lettre : Oublier_-vous & laijfe[ faire ; ces deux mots yenferment la plus fublime difpofuion. Quelle maxime , difoit-on , pour une fille de dix-htnt a dix-neuf ans ! Saint Frangois de Sales 1'avok-il propofée 1 la dame de Chantal, quelque furannée qu'elle füt ?' > Le défenfeur de la Cadière n'etoit pas exact, quand il difoit que le père Girard ne s'étoit point défendu fur ces mots: Oublier-vous, &c. Voici fa défenfe. La Cadière, ennuyée de la gêne du monaftère, ne ceftbit d'inlifter fur fa fortie. Elle alléguoit la volonté de Dieu manifeltée par 1'impoflibih'é oü elle étoit de faire maigre. Le directeur , de fon cóté , lui reprochoit perpéruellejnent fon peu de courage, & ne ceftbit L 4