is toegevoegd aan uw favorieten.

Causes célèbres et intéressantes, avec les jugemens qui les ont décidées.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

eTUrbain Grandier. 147 3 douter que la perte de Grandier n'étoit i pas lebutunique qu'ils fe propofoient; qu'ils vouloient en outre établir cetre maxime : que le diable duement exorcife I e/? contraint de dire la vérité. Chaque < particulier comprit le danger oü une • pareille doftrine pouvoit l'expofer ; &, i tous effrayés du péril commun, s'affemi blèrent a l'hótel-de-ville, le 8 aoüt 16 5 4, ' au fon de la cloche 5 ils écrivirent au l Roi une lettre qui mérite attention, Sc dont voici la fubftance.

Ils expofoient a fa majefté, que « dans ' »les exorcifmes des religieufes Sc des » féculières qui fe difent polTédées , les » exorciftes pouffent l'abus de leur mi„ niftère jufqu'a faire des queftions qui » tendent a diffamer les meilleures fa„ milles de la ville ; que M. de Lau» bardemont, fur la foi des accufations » de ces pofledées , s'étoit tranfporté

» avec éclar dans la mailon a une ae» moifelle , Sc y avoir fair perquifition » pour y trouver des livres de magie , » fauflement indiqués; qu'on avoit ar« rêté des demoifelles dans l'églife , Sc » qu'après avoir fermé les porres , on » les avoit dépouillées, pour trouver » fur elles des paftes magiques, dont on » les accufoit d'être dépofiraires. Qu'oa L iv