Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

*3* La Belle Epicière.

Elle confirma cette déclaration pal une tranfaction, confentit d'être enfer- ■

Ja tranfaction, en fe renferm.,^ .n-

m?m« *"

Elie accoucha enfin, onze mois après

f 1 Parofolt ^ident, au moins fidvant Ia marche ordinaire de la nature, jue ce n etoit pas par Popération de fon epouxqu elle avoit concu. Cependant dl prit des lettres de refcifion contre a tianfaétion qu'elle avoit paffee. Le man, de fon cóté, continua le procés, defavoua 1 enfant, difpofa de fes bien. en faveur du marquis de Mar ca dé fon .neveu, & mourut.

Procés fur Pétat de 1'enfant entre la veuve, comme mère & tutrice, & le neveu. Laffaire portée a Paudienee!

feroit jufhfié, Pétat de Penfant n'en

fouffriroit aucune atteinte • parce qu'il

fuffifoit qu'il y eut poffibilfté que le

n^an eut vu fa femiïe, Pour Jendre i enfant hWimf». %?M, . . c

j„ i v o , ^ ics aeciarations ? mere «e .peuvent óter Pétat de l enfant, paree que la légidmation eff

(0 Voyez ci-deflus, p. j7.

Sluiten