Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

& un Procureur du Roi. 3 fegarde comme un attentat contre fon merite perfonnel, ne contient cepenclant pas un mot qui ait dü choquer fa prodigieufe délicatelfe.

Je h'ai pas prctendu m'oppofer a la petite fatisfacT:i<jn qu'il fe donne, de fe croire, a tous égards, fupérieur a moi. Je ne cherche point a me mefurer avec un liomme fi puüfant (c'eft le plus gros & le plus puijjlmt homme de Paris), Je ne veux que faire mon devoir, & 1'engager, s'il eft polïïble, a n'y mettre plus d'obftacle.

Je dis fimplement, dans cette requête, qu'il s'eft glilfé, depuis quelques années, au bailliage de Meudon , différents abus. Le terme ahus choque le fieur Bailli. Je lui marche fut le pied, dans la foule, fans le vouloir. II s'emporte, il me querelle, il écrit, il parle avec une rudeffe, avec je ne fcais quel air de hauteurque jene fcaurois mettre au nombre des prérogatives de fa commiflionde bailli. II crie, de toutes fes forces, que (1 j'avois été plus capable de réflexion, je n'aurois pas eu la témérité de rifquer le mot abus.

II y a trente ans que les abus dont je me plains fubfiftent. II n'y en a que cinq qu'il eft bailli de Meudon. II n'y Aij

Sluiten