Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

1% Concubine donataire. licat, une obje&ion qui attaque leur oncle. Mais , fans faire aucune application particuliere, on fcait, en général, que les liens du concubinage font très-difficiles a rompre , Sc que fouvent 1'habitude les foutient jufqu'au dernier moment de lavie. C'eft cette malheureufe habitude qui empêche de brifer des chaines, qu'on ne brife jamais bien tant qu'on en conferve 1'objet : c'eft elle qui, malgré des pas chancelans Sc un corps glacé, fcait quelquefois entretenir des feux que 1'age amortit, fans les éteindre.

II n'y a point eu d'interruption dans la co - habitation de la demoifelle de Grand-Maifon avec le fieur Perraud : plus de vingt années fe font écoulées entr'eux fous lemême toit. On ne peut donc pas dire que, depuis la celfation du concubinage, il y ait eu, de la part de la demoifelle de Grand-Maifon, des fervices innocents dont la recbnnoiffance füt permife. II n'y a point eu de vuideni d'intervalle dans ce commerce: il y a toujours eu les mèmes apparences &Z le même fcandale; Sc par conféquent le concubinage eft le feul motif des donations faites a la demoifelle de GrandMaifon.

Sluiten