is toegevoegd aan uw favorieten.

Causes célèbres et intéressantes, avec les jugemens qui les ont décidées.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i 'de Mariage. ifi-. C'eft qu'il ne lui eft pas permis de regarder comme le concours de deux volontés, un engagement auquel la fienne n'a point eu de part;c'eft qu'en un mot, la bénédi&ion nuptiale n'ayant peine > d effet fans le confentement des pari ties , on ne peut pas dire qu'il y ak eu ^ un mariage ou il n'y a point eu de i choix , ni de iiberté.

La feule peine de la demoifelle De-: v lorme&d de nepouvoir établk fon droky ij fans fe plaindre d'une mère qui lui as i e toujours été infiniment chère, & d'un j beau-père aqui ellea 1'obligation d'une I ; éducanon diftinguée. Mais, plus elle fe'Joue de leur bonté dans ks autres ©ccafions de fa vie , moins elle paroitra fiifpecte , lorfeu'el'fe dira que, dans eelle-ei , qui étoit la plus importante x elle a été indigraement facrifiée,

La demoifelle Delerme , nét le i j Octobre 1709 , n'avoit que cinq ansr, lorfqu'elle perdit fon père. Elle a, depuis , démeuré en différents couvenrs,, jjufqu'a fa quatorzième année.

En 1716, la dams Parifel fa mèreépouia le fieur Dupin. Le contrat de msriage portok exclufion de co'mmunauté.. Mais Ie fieur Dut in fe chargeai denouitir & entxeuenir les enfantsnés