Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Impofleur bigame'. ij 'faire cefiir les pourfuites criminelles que ie foldat aux gardes faifoit contre fon mari j qu'ils la fijfent remettre en pofifeffion bjouijfance de la maifon de Chauvigny , & des autres biens qui lui ap■partenoient, & que , faute de le faire , ■ils fujfent condamnés folidairement a lui. Tendre & refikuer touzes les fommes & deniers , meubles & immeubles , argent a& obligations de fon mariage. s &c. a la. ■ïgaranür & ïndemnijer, tant en prin■ tip al, quaccejfoires, de toutes les dettes 'oii elle avoit pu entrer & sêtre cbligée ■avec fon mari, depuis fon mariage • tz faire une penjïon'de 200 Uvres de rente t -yiagère a. fes enfants j & que , dans le tas ou celui qu'elle avoit époufé ne fut ■pas vérkablement Jacques de Verré , 'pour le faux quils avoient figné-, fok dans le contrat & dans l'acle de fon mariage , le \6 mai 165 3 ,fok dans l'acle de démijfton que la dame de Chauvigny 4ivoit fake de tous fes biens a fon fils , le 7 Jeptembre 1653 , 'Us fuffent condamnés a luipayer folidairement , pour fes dommages & intéréts , la fomme de 40000 livres, ou ulle autre fomme que la cour arbitrerok, fans préjudice- de la faculté quelle Je réfervoit de fe pourvoir tontre eux criminellement.

Bij

Sluiten