is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyage en Suede, contenant un état detaillé de sa population [...] suivi de l'histoire abrègée de ce royaume.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 76 )

d'Oyegarnide raifins, de corrintes, de poivre ; d'ail, de pommes, fut le reftaurant qui devoitfelon lui meguerir, & qu'n m'accomoda avec un zèle dont je lui aurai toute ma vie de 1'obligation. Une bouteille de bon vin, -refte de ma proviiion de Droningaard fit une meilleur effet que le remede de mon aubergifte, une bonne rode que je me fis de ce vin, me remit au point que dans le courant de 1'après-dinée, je pus m'habiller & me promener. — De retour de ma promenade, me fentant-mieux je demandai de 1'eau pour faire du thé; au moment que je m'occupai a le préparer, j'en.-

tends frapper a ma porte. La porte s'ou-

vre, je vois un officier habillé a la Suédoife, écharpe bleue, plumet jsune, le petit ordre de 1'épée è la boutonniere. II vient a moi d'un air jovial; je me leve, il m'adreile laparole en bon francois. Mr.! apprenant qu'il y avoit ici un officier Hollandois malade, je n'a'i pas voulu manquer de venir vous offrir les fervices, que tous militair es 'fe doivent réciproquement. je repondis a cette civilité du mieux

qu'il me fut poffible. : , Vous allés boire

du thé Mr. je vois è la petite caiffe que c'eft rotre propre thé; un Hollandois n'en peut ayoir que de bon, permettés que je vous cherche compagnie qui aime le bon thé. II fort & un mo_ ment ipiès mon chevalier de 1'épée rentreavec