is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyage en Suede, contenant un état detaillé de sa population [...] suivi de l'histoire abrègée de ce royaume.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 140 )

i ï5 cent.hommes, fans compter les officiers (*).

De retour a Ofterby, nous trouvames Madame Pyl qui nous attendoit pour diner ; pendant qu'on fervoit, nous fimes un tour de jardin , ou j'admirai comment 1'art, malgré la rigueur du climat, étoit parvenu a y faire cultiver avec fuccès des ananas & des meions auffi beaux que ceux que nous pouvons avoir' en holiande. On fait profiter en Suéde de la chaleur momentanée mais vive qui y règne en ét;é. Un domeftique vint nous anoncer qu'on avoit fervj: nous gagnames Ia ralle, oü la vuë du diner me fit croire que nous allions nous afiêoir; mais je fus trés desagréablement trompé dans mon attente; on me pria de paffer dans une chambre voifine, oü je trouvai une petite table trés proprement couverte fur laquelle étoient étalés plufieurs verres/une bouteille de brandevin & quelques affiettes avec des beurrées; chacun vuida fon petit verre & mangeafa beurrée, puis on rentradans la faiie & on fe mit a table.

Cette coutume de boire du brandevin avant le repas eft aflez générale dans toute Ia Suéde excepté dans quelques grandes maifons ou l'on'

'( * j Onappeile officiers , les InrPe<aears ^criers, les maitres de la forge L ' SeCre£alres>