Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 141 )

prend au lieu de brandevin, des vins de lïqueur.

1 ^près le diner mon hóte me mena voir la forge & m'expliqua en de'tail & avec la plus grande'patience tout ce qu'il me faifoit voir, fous le nom de forge (fralfe brük) on comprend tout 1'tnfemble des batimens qui fervent aux differentes ope'rations , par lesquelles le minerai doit paffer, jufqu'a ce qu'il foit reduit en ce qu'on nomme la Gueufe ou gateaux; on y comprend auffi les maifons des ouvriers, ainfi que celles oü demeurentles officiers des-forges; ces batimens forment un village dont les ruës font tirées au cordeau & borde'es de deux rangs de beaux arbres 5 ce qui rend le village d'Ofterby qui peut contenir environ 2 mille habitans , un endroit charmant & trés riant. Les maifons des ouvriers font petites mais propreS, ils y demeurent avec leurs femmes & enfans, celles des officiers font plus grandes & font baties aux extrêmités des ruës. La maifon feigneuriale eft hors du village a une demi portée de fufil, elle eft de bois, ainfi que toutes les autres, mais d'une grande apparance & fur un foubafiement depierre; une belle coupole en orne le corps de logis. Une aile contient les appartements pour les étrangers & 1'autre une trés jolie églife; quelque plaifir que j'eus a confiderer les différens ouvrages de eette for-

Sluiten