Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 22s j

& grande place , a 1'ombre de deux tüïeüls refpe&ables par leur vetufie' & 1'e'tenduë de leurs branches eft un batiment fort propre qui fert a la Grand - garde. La Cathedrale n'a pas la grandeur de celles d'Upfal, & de Linköping. cependant elle eft affez belle , la chaire eft de marbre: »> on y fait rémarquer un pilier, dans la rotondité duquel fut mure' dans les temps „ du Catholicisme, un moine pour caufe d'a„ dultcre; il y fut enferme' de bout; vis-a-vis „ de fon vifage on avoit pratique' un trou qu'on y voi: encore, par lequel on lui faifoit avaler des ceufs & de 1'eau pour prolon„ ger fes fouffrances. Son Crane qui exifte encore au haut de ce trou fert de te'moin a Ia verite' de 1'hiftoire". Voila ce quegraveme'nt vóus conté le margaillier. II eft trés apparent que ce foi difant Crane, qui eöectivement eft extrêmement poli au toucher, foit le refte d'un ancien benitier. Wraxhall en parle auffi dans l'hittoire de fes voyages; mais il ne paroit point mettre Vhiftoire en doute. Je montai a la tour de cette Églife, oü. 1'air caime & la purete' de 1'atmofphere me permit de jou'ir d'une vuë fuperbe. D'un ccte' s'offre le tableau magnifique d'un pays peuple' & bien cultive', de 1'autre celui du detroit ou Ie paffage continuel d'un nombre de vaifleaux de toute grandeur & de toute nation, donne une aclivi-

Sluiten