Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

< 506)

les efprits s'echaufièrent, on n'entendoit de tout cóté que des cris, des juremens & des menaces. Le Général Major Gude, Commandant de la ville accompagné de plufieurs Officiers accourut & fit de fon mieux pour disperfer la populace, mais il fut jetté de fon cheval & trainé dans la boue. Plufieurs Officiers & Soldats furent maltraités & quelques-uns blesfés. Les Soldats congediés ne prirent aucune part a ces defordres & fortirent tranquilement de Ia ville.

Après leur depart le trouble continua encore pendant toute la journée & ce ne fut que vers Ie foir que le calme fe rétablit entièrement.

Cette terrible fcene rendit Struenfée encore plus craintif & plus irrefolu; fes terreurs étoient inexprimables - il eft vrai que fa fituation devenoit de plus en- plus critique, cependant avec du courage & de la réfolution il auroit peut être pu s'en tirer heureufement. Le Chevalier <Keith a qui rien n'échappoit, previt que la chute de Struenfée étoit prochaine, & fes inquietudes pour la jeune Reine étoient des plus vives: II crut que le^meilleur parti a prendre dans cette occafion étoit de faire partir Struenfée, qui le defiroit lui même : s'imaginant que le manque d'argent mettoit obftacle a fon depart; il lui en fit offrir, mais la Reine s'y

Sluiten