Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 5io )

bonheur de la nation & pour le bien du JRoyaume.

Un Bal qu'on donna a la cour en facilita 1'exécution.

Le 17 avant jour on apprit en ville avec la plus grande furpriie, que la Reine Mathilde, le Miniftre du Cabinet Comte de Struenfée, fon Frère le deputé aux finances le Comte de Brandt & tous leurs amis avoient été arrêtés pendant la nuit: II eft impofiible de decrire 1'étonnement & la terreur de tous les habitans de Coppenhague.

On avoit choifi le jour que le Regiment du Collonel Köller étoit au tour pour donner la garde au chateau & dans fes environs. La jeune Reine s'étoit livrée avec toute fa vivacité ordinaire au plaifir de la danfe qu'elle aimoit beaucoup: a une heure du matin elle avoit fait la cloture du bal avec le Prince Fréderic, & fes principaux adhérens avoient pour la derniere fois eu 1'honneur de faire la partie du Roi.

La cloche en fonnant trois heures donna le fignal dont on étoit convenuj un morne filence regnoit dans tout le chateau: le Collonel Köller parcourt les différens corps de garde, prend avec lui tous les Officiers, les mène a la garde intérieure du chateau; la il leur déelare qu'il a ordre du Roi d'arrster la Reine

Sluiten