Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

■ÏNTENTÉES A.US TEMPLIERS. 23

baifers mdécens.; ce que d'autres nierent (1). 11 paroic qu'on les^recevoit quelquefois dans la feconde claffe, fans les faire paffer par la première; il n'eft. point étonnant qu'alors on leur fit jurer de ne pas abandonner 1'Ordre. Gui, Dauphin d'Auvergne, parvinta cedegré dans fa douzieme année (2), & ilne paroil pas que dans un age fi tendre, une réception antérieure eüt déja précédé celle dont il s'agit. Quelquefois les trois réceptions fe faifoient en une. Le Frere Jean de Caffanhas (3) ' nous en offre un exemple. Lorfqu'ü fut recu, on 1'inftruific de la regie dans le veftibule; on lui dit après cela, i". que la regie de 1'Ordre étoit fort difficile , & qu'il n'en voyoit qu'une partie fuperficielle; on le conduifit enfuite danj la falie d'afiemblée oü, 2°. on lui recommanda de croire un Dien qui n'eft point mort & qui ne mourra point: 30. on lui montra une image.

(1) Les trois 'Chevaliers Anglois dont il a déja-été fait mention & qui font un détail fincere de leur feconde réception , ne veulent point convenir de cette circonftance. Du Puy, p. 393, 395 & 400.

(2) Ibid. p. 207.

(3) Ibid. p. 215.

Sluiten