is toegevoegd aan uw favorieten.

Essai sur les accusations intentées aux templiers, et sur le secret de cet ordre; avec une dissertation sur l'origine de la franc-maçonnerie.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

tV3& essai sur les a'ccïïsatiw

oonnu föus le ticre , des trois Impos-tmrs, Moïfe, Jefus ■ Chriji Makomen (-i)r ce que j1'Empereur nia. Ce Pritir ce, au refte-, n'étoit pas Orthodoxe fur tous les points& l'on attribuoit fon? hétérodoxie a fes liaifons avec les Arabes (2).- Le fameux Raymond Lulley qui avoit formé le chimérique projet de oonvenir les Mahométans , obtint du,.

tarum-gymnafia onimas evertentia conjlruit, & iriübtijium confurgit,. Matth. Paris, Hifi maj. p» 4SS:> & Coietit Loticüia , Tom. xiii, p. ii4<?ï Dans ce dernier euvrage, p. 1178, in Ep-ftola 3} ad Lulniaim Franc. Régem, 1'Empereur eft encore traiié-comme un trairre a-fefus-Chtift;. De niê;ne,.Tom. XIV, p 69, dans la feconde^ Sefflou.du. premier.Corrcfle^ de Lyon, le Pape accuf^.) Empererir : Quoi civitatem quandam conJhuxeraf itr CbrijHanitée imam, quam Saracenis populavcrat, ipjbrum utens vel pitius abutens riti'ms & fupar[liiiomhus.

Ci.), Toute cette difputs efiVdécrite. a fond dans Harenbirgii Differtatio de feEta non timewtium Deunt. B-run f. f756. 8vo.

(2) Voyez le Cmiinal-Nicolasj d'Arragon dans fa Vie du Pape Grégoire IX : Fridsricus excommuwcatione cpntempta jacratiffimum CbriJU corpus, quod nec.pmo, deuotio, nee agro, necefT Jitas fiu debant, nunc de co'po>e preccijus -eecle/ïos

ajjumit facrUegus ore palluto protejlans , nullan

figandi filvendi datam Cbrijli Vicario potefiutem. Hoe quidem ipfe de Grcecorum fjf Arabum cmverüüenefujiepit. Harena, p. 60.