Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i 36)

'ê§ nous éclairer, de nous rendre roeiK leurs 3 de fyfp.endre le fentiment de nos maux par d'ingénieufes fi&ions ?

Le bel Esprit.

» .... Un homme comraun doit appro-* » cher un grand homme comme on ap-* » proche les Rois.

Le Villageois,

II faut être au-deffus du vulgaire pour fevoir adnurer, honorer les grands hommes. Et comme 1'a dit Helvetius, on n'a d'eftime Centje que pour fes fem-t blables,

Le bel Esprit.

y> On regarde les gens d*efprit comme ï> des Rois détrónés, puifque la fottife 5è règne,

Le Villageois.

Après avoir détróné les gens d'efprit, 11 écoit piquant de faire règner Ufottife^

Sluiten