is toegevoegd aan uw favorieten.

Suppléments a l'Histoire philosophique et politique des établissements & du commerce des Européens dans les deux Indes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A LUIST, PHILOSOPHIQUE. 103

ces foibles établiflèments, fe font évanouis prefque entiérement avec Ie temps.

Le plus utile doit être celui de Palimban, fitué k 1'Eft. Pour 66,000 liv., la compagnie y entretient un fort & une garnifon de quatrevingcs- hommes. On lui livre tous les ans deux millions pefant de poivre k 23 liv. 2 fois le cent. Ce dernier article efl; tiré tout entier de l'ifle de Banka, qui n'eft éloignée du continent que d'un mille & demi, & qui donne fon nom au détroit fameux par oü paflènt communément les vaiflèaux qui fe rendent direftemenc des ports d'Europe k ceux de la Chine.

Quoique les Hollandois ayent k trés-bon marché les denrées qu'ils prennent k Palimban, ce prix eft avantageux au Souverain du canton, qui force les fujets k les lui fournir a un möindre prix encore. Ce petit defpote tire de Batavia une partie de la nourriture & du vêtement de fes Etats; & cependant on eftobligé de folder avec lui en piaftres.

De eet argent, de 1'or, &c.

Page 242 après ces mots , d'épiceries & de toiles, lifez : Ils en tirent del'étain, k 77 livres le cent; de la gomme lacque, k 57 livres 4 fois; quelques dents d'éléphant, k trente livres 12 fois la livre; & de temps en temps un peu de poudre d'or. On peut aflurer qu'ils tiennent uniquement a cette liaifoh par le bois G 4