is toegevoegd aan uw favorieten.

Suppléments a l'Histoire philosophique et politique des établissements & du commerce des Européens dans les deux Indes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

02 SUPPLÉMENTS

livres; que fon commerce fe borneroit k la vente des efclaves , & que le pays feroit ouvert a tous les fujets, a tous les navigateurs de la République.

Quoique ce grand corps eut encore 1'imagination remplie de fes anciennes profpérités, il ne tarda pas a comprendre que les dépenfes nécelfaires pour rnetcre une contrée immenfe en valeur, étoient au-deffus de fes forces énervées. II céda 1'année fuivante un tiers de fon droit a la ville d'Amfterdam , & un tiers a un riche citoyen nommé Van-AariTèn, a un prix proportionné a celui que lui-même il avoit payé. Cet arrangement bizarre dura jufqu'en 1772, époque h laquelle les defcendants de ce particulier vendirent pour 1,540,000 livres leur propriété aux deux autres membres de Pafïbciation.

La fociété trouva Surinam plongé dans tous les défordres que produit nécelTairement une longue anarchie. Son repréfentant voulut établir quelque police, quelque jufh'ce. II fut accufé de tyrannie auprès des Etats-Généraux, & maflacré en 1688 par les troupes.

L'année fuivante, la colonie fut attaquée par les Frangois que commandoit du Caflè. L'habileté du chef & les efforts des braves aventuriers qui le fuivoient,fe trouverent impuiffantscontre un établiflèment oü les troubles civils & militaires avoient mis en fermentation des efprics qu'un