Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A L'HIST. PHILOSOPHIQUÈ. si

mit de nouveau les armes a la main vers la fin de 1675. Elles fondirent, de concert, furdesétabliflèments imprudemment difperfés & trop éloignés les uns des autres pour pouvoir le foutenir réciproquement.

Tant d'infortunes rairent les Virginiens, &c.

Page 41, après ces mots, le Gouverneur» Ufez : qui, avec ce qui lui reftoit de partifans, s 'étoit retiré fur les bords du Potowmak, n'en déclara pas moins Bacon traïtre a la patrie. Un jugement fi févere, & qui, pour le moment, étoit une imprudence, détermina le profcrit a s'emparer violemment d'une autorité qu'il exercoitpaifiblement depuis fix mois. La mort arrêta fes projets. Les mécontents, divifés par la perté de leur chef, intimidés par les troupes qu'ils voyoient arriver d'Europe, ne fongerent qu'a demander grace. On ne fouhaitoit que de 1'accorder. La rébellion n'eut aucune fuite facheul'e, & la clémence alfura la foumiflion.

La tranquillité ne fut pas plutöt rétablie, que 1'on s'occupa du foin de fe rapprocher des Indiens. Toute liaifon avoit ceifé avec eux depuis quelque temps. L'afTemblée générale de 1678 r'ouvrit les Communications : mais elle ordonna que les échanges ne pourroient fe faire que dans les marchés qu'elle flxoit. Cette innovation déplut aux fauvages, & les chofes ne tarderent pas a reprendre leur premier cours.

B 3

Sluiten