Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

iv AVERTISSEMENT.

pourfervir dePréface a VAnnée 1780, nous eft arrivée trop tard pour être mifi a la tête; quelle fi trouve de la jorte , pour ainfi dire noyée dans la joule des mtices, nous la replacons ici , vu firn importance. EÜefera peut-être revenir de leur erreur ceux qui ont attribué la jutte des Mémoires Secrets du premier Inftituteur a des Ecriyains, ou a des Sociétés de Paris qui ny ont aucune part. II eft Men difficile de trou-. yer deux amateurs comme Bachaumont, & deux jbciétés comme celle de Madame Dou- ■ biet. II a jallu.pour remplir le pro jet, embrajfir une jphere plus étendue, & ce rieM en efet, comme Vannoncent les Editeurs,, ~ Pouvrage de perfinne, & celui de tout le,

monde.

Sluiten