Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 34 )

fans exemple h 1'opéra. II eft des gens fëveres, qui regardent cette complaifance comme funefte & comme dégradant la majefté de ce théatre, comme alfimilant les acteurs aux hiftrions des théatres forains.

9 Septembre 1781. Les proprie'taires des maifons du Palais royal jugeant, depuis que M. le Duc de Chartres a commencé d'abattre les arbres de fon jardin, qu'il étoit tems de publier leurs défenfes, ont répandu un Mémoire, oü ils réclament contre 1'entreprire de fon Alteife. Les gens d'alfaires du Prince pendant fon abfence n'ont pas cru devoir refter en défaut & ont répondu aux propriétaires. Le public s'emprefle d'avoir ces factums , dans" une querelle oü il prend tant de part.

9 Septembre. M. de Villepatour, Officier Général d'artillerie très-renommé, vient de mourir prefque fubitement d'une goutte remontée.

9 Septembre. On a applaudi hier au concert fpirituel plufieurs artiftes &morceaux nouveaux;. 1°. une fymphonie de Mr. Froment, dont 1'andanté a paniculierement réufli: 20. un motet de M. Mcreaux: 30. M. Imbault qui a mis beaucoup de netteté & d'exécutiorr dans fon concertode violon: 40. M. Michel, qui a joué de la clarinette avec une fureté, avec une facilité , qui ont excité les tranfports les plus vifs: 50. enfin un oratorio de Jephté , morceau nouveau dont les parolesfont deM. Moline, & lamufique èe. M» Voget: le poëme a paru avoir le ton du

Sluiten