Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Livre de Tacite. 25

fes lieux oü tomberoit 1'efFort des armées & la défiance dfes troupes mêmes qui étoieut a Rome, le déterminerent a fe donner un collegue a 1'empire, comme a 1'nnique parti qu'il crüt lui refter a prendre. Ayant fonc afilmblé avec Vinius & Lacon , Celfus , conful défigné, & Geminus. préfet de Rome, après quelques difcours fur fa vieillelTe, il fit appeller Pifon, foit de fon propre mouvement, foit felon quelques-uns, a 1'inftigation de Lacon , qui, par le moyen de Plautus, avoit lié amitié avec Pifon; & le portant aJroitement fans paroitre y prendre intérêt, étoit fecondé par la bonne opinion publique. Pifon, fils de Crafllis & de Scribonia, tous deux d'illuftres maifons, fuivoit les moEurs antiques; homme aufïere a le juger équitablement, trifte & dur felon ceux qui tournent tout en mal , & dont 1'adoption plaifoit a Galba, par le cóté même qui choquoit les autres.

Prenant donc Pifon par Ia main , Galba \ai paria, dit - on , de cette maniere: „ Si, comme par^ „ ticulier je vous adoptois, felon 1'ufage, par d&„ vant les pontifes, il nous feroit honorable, a ,, moi, d'admettre dans ma familie un defcendant „ de Pompée & de CralTus; i vous, d'ajoucer a ,, votre nobleffe celle des maifons Lutatienne & „ Sulpicienne. Maintenant, appellé a 1'empire, „ du confentement des dieux & des hommes, Pa„ mour de la patrie & votre heureux naturel me „ portent a vous ofFrir au fein de la paix ce pou„ voir fuprême que Ia guerre m'a donné, & que Supplém. Tom. V.

Sluiten