is toegevoegd aan uw favorieten.

Recueil des actes diplomatiques concernant la négociation du Lord Malmesbury avec le gouvernement de la république françoise.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i7i

^uolque rien ne fut plus clair, plus convenable et plus fatisfaisanr, que le contenu de ces Instructions ; la consideration de 1'importance de leur objèt et la nécessité de me mettre au fait de ma matiere, avant de voir le Ministrë Francois, m'engageront a ne lui démander une conference, que Vendredi au foir, afin qu'elle n'eut lieu que Samedi matin, II me fixa Pheure de n avant saaidï, et ce fut a x h. que nous nous feparames.

Quoique ce que Mr. Delacroix me dit, avant d'avoir conféré avec le Directoire, ne fauroit être envisagé comme ofEciellement obligatoire, que pentetre il fera bien different de ce, qu'ii aura a me eommuniquer dans Ia fuite, comme interpréte de fes intentions; je me crois pourtant obligé, de rendre a V. Ex. un compte exact des premières impressions qu'ontfait fur M. Delacroix les ouvertures, dont i! est impossible que le Directoire n'ait pas déviné le genre, et auxquelles il n'ait été plus ou moins préparé. ;

"Je commencai, par lui dire, que fétois autorisé "a conférer avec lui fur un des objêts les plus impor"tans, qui peut-être ait jamais été foumis klz disv "cussion; que la grandeur du fujêt défendoit toute "finesse, excluoit toute fausseté, fuspendoit toute "prévention; et que, comme il m'étoit ordonné de "parler avec franchise et vérité, fespérois, que, de

"fon