Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

F A U S T V S. 23 un certain branlement de tête & un petit fourire d'incrédulité, témoigna beaucoup d'impatience de voir celle dont on venoit d'abréger rhiftoire.il y a, dit Fauftus, un inftinct fe> cret dans eet empreffement, puifque , fuivant Ia tradition & quelques mémoires de ces vieux temps, Ia belle Rofemonde avoit beaucoup de .votre air , & refTembloit paffablement a votre majeflé, quoique ce fut en laid, comme on peut croire. Voyons-la , dit Ia Reine. Mais dès qu'elle paroitra , chevalier Sidney, je vous ordonne de 1'obferver avec la dernière .exactitude, afin que fi nous trouvons qu'elle .en vaille la peine, vous en puiffie'. faire une defcription reflemblante. Cet ordre donné, & quelques petites conjurations finies, comme 1'endroit oü la belle étoit enterrée n'étoit qua trente lieues de Londres , elle parut au bout .d'un moment. Dès la porte de Ia galerie , fon air & fa figure plurent extrêmement. A mefure qu'elle avangoit , fes attraits fembloient briller d'une nouvelle lumière; & fi-töt qu'elle fut a portee detre mieux examinée, 1'approbation de la compagnie parut a certains airs de plaifir & d'admiration que chacun témoignoit en Ia regardant, & chacun fembloit approuver en foi-même Ie goüt .d'Henri.fecond pour elle, en

B iv

Sluiten