is toegevoegd aan je favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques [...]. Tome troesiéme. Première division de la première classe, contenant les voyages imaginaires romanesques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

452 Vision

vous avez dit tantot, que les paroles dont il eft

queftion doivent venir de Dieu ou du Diable.

L'Athée. Eh bien! que trouvez - vous la de relatif au cas dont il s'agit ici ?

L'Etudiant. Ne m'avez-vous pas avoué qu'elles ne pouvoient pas procéder du démon?

L'Athée. Mon fort en eftdl plus heureux , fi elles viennent d'un Dieu dont je me fuis fait un ennemi irréconciliable ?

L'Etudiant. Suppofé qu'elles viennent de Dieu s & qu'il les a infpirées a. deux hommes, qui ne s'étoient pas donné le mot pour cela ; pouvez-vous croire qu'un êtte infini en bonté, & en fageffe, vous ordonneroit de vous repentir, s'il étoit trop tard pour le faire ? s'il étoit votte ennemi irréconciliable, s'intérefferoit-il a votre falut ? Non , non, mon ami; il en eft tems encore. Vous croyez que c'eft Dieu qui vous a parlé par ma bouche, & par celle de notre ami : vous n'avez qu'a 1'écouter, ne point endurcir votte cceur, faire tous vos efforts pour mettre fes avertiffemens a profit.

L'Athée. Vous avez une force de perfuafion , & laquelle il m'eft impoffible de réfifter.

L'Etudiant. Je fais feulement fortit la perfuafion de vos propres lumières.

L'Athée. Je fuis convaincu a préfent que je fuis un monftre d'impiété.