is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome vingt-neuvième. III{e} division de la première classe, contenant les voyages imaginaires allégoriques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DE FALAISE: 2T5

que je penchois a la vieilleffe, outre que fa quallté de magifrratlui donnoit un grand crédit, Pefpérance de 1'union de mes biens aux fiens le flattoit d'un effet prompt 6k viclorieux fur 1'efptit d'une fille fans naiffance, & qui fe voyoit privée des biens fur lefquels elle avoit jufquesIk compté.

Mais la Camardière comptott Iui-même fort mal , car outre que la tendreffe que j'avois pour Virginie m'avoit fait prendre la réfolution , ou de lui affurer tous mes biens en Pépoufant ou de les lui laiffer un jour comme k une fille que mon cceur avoit adoptée; plus il croyoit que 1'état nouveau dans lequel elle fe trouvoit la porteroit k 1'écouter , plus il la voyoit obftinée dans la haine qu'elle avoit pour lui.

Le mauvais fuccès de fes défirs le brouilla entièrement avec moi, & encore plus lorfqu'il vit que je 1'emmenois k Paris , mais ce n'étoit pas le plus grand de mes chagrins , & j'étois bien moins affl'gé de -cette rupture que du peu de progrès que je faifois fur le cceur de Virginie.

Je languis & je foupirai inutilement plus de deux mois depuis mon retour de ce petit voyage , & enfin un jour que je la preffois le plus d'accepter & mon cceur & ma

O iv