is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome vingt-neuvième. III{e} division de la première classe, contenant les voyages imaginaires allégoriques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

43* Voyage

droit. Je ne voulus pas la brufquer; & 1'ima* gination remplie de Colette, je mis tout en ufage pour la calmer : j'y parvins. Nous revenions tranquillement, quand Baboin parut. Je ne fais ce que eet homme-la m'a fait, me dit-elle , je ne le puis fourfrir; nous fommes trop prés pour 1'éviter, lui dis-je ; écartons tout foupcon de notre intelligence. Baboin nous joignit : je crois, dieu me pardonne , que nos jeunes gens fe font l'amour , dit-il en nous abordant. J'ai rencontré M. par hafard & je ne vois pas qui peut vous porter a me tenir un pareil propos , lui dit-elle, d'un ton fort fee. Mon dieu que vous êtes revêche ma belle demoifelle , repliqua-Baboin, je ne prétends pas vous facher fi j'en parle ; quoique je n'aie pas lieu d'être jaloux, vous êtes affez aimable pour que je le devienne. Que veut-il dire avec fa jaloufie ? c'eft bien a vous qu'il conviendroit d'en avoir ; je vous ai déja répété que vos propos d'amour , de jaloufie & de mariage, m'ennuyoient beaucoup. Laiffez-moi tranquille; vous ne pouvez mieux faire, nous dit-elle, en s'en allant ; eh, bon dieu ! elle eft bien de mauvaife humeur ; elle m'avoit embraffé 1'autre jour de fi bon cceur , que j'avois concu de 1'efpérance. Je vous en ai touché quelques mots ; mes intentions font

bonnes;