is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome vingt-huitième. Quatrième division de la première classe, contenant les voyages amusans, comiques & critiques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

-j6 \ o y a g e

la fatigue de me porter ne Fait accablé, & que je

ne fois refponfable d'avoir abrégé fa vie

Quelle honte pour les hommes, me dis-je en moi-même! fe croyent-ils indignes de s'entr'aimer au moins autant que ce pauvre homme aimoitfon ane?

CHAPITRE XXVI I.

L e Postillon.

Cette. hiftoire m'afFecta; le poftillon n'y prit pas garde", & Ü m'entraina fur le pavé au grand galop.

Le voyageur, qui bride de foif dans les déferts fablonneux de FArabie, n'afpire pas plus vivemene au bonheur de rrouver une fource que mon ame afpiroit après des mouvemens tranquiiles... J'aurois fouhaité que le poftillon eut parti moins vïte; mais au moment que le bon pélerin achevoit fon hiftoire, il donna de fi grands coups de fouet ïfes chevaux, qu'ils partirent comme fi le dieu qui poüffoit ceux d'Hyppolite, eut été a leurs trouffes.

Pour Famour de Dieu, tui criois-jei allez plus döücémënt \ mais plus je criois, plus il exciroit fes chevaux. Que le diable t'ëmpörte donc, lid dis-je! Vous verrez qu'il continuera dallet vite