is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome vingt-huitième. Quatrième division de la première classe, contenant les voyages amusans, comiques & critiques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

V O Y A 6 E

a. Oviédo, port de la province des Afturies. Ce fut une raifon pour s'y arrêter quelque tems : don Tellès y avoit auffi quelques affaires, & de-la. il devoit fe rendre a Madrid. "Notre couple voyageur , qui voyageoit fans but, étoit également décidé a voir la capitale d'Efpagne. Tous trois furent charmés de ce que leurs arrangemens ne les féparoient pas, & s'accordoient li bien avec leur mclination.

N'oublions pas de dire qu'il y avoit eu, lors du débarquement, une petite difcuffion entre Toni & le capitaine du vaiffeau : celui-ci avoit abfolument refufé la rétribution du paffage de Toni &: de Lucile. Cela ne me regarde point, difóit-il': je me fuis arrangé avec M. Wolf; c'eft a. vous a vous arranger avec lui. Quelques inftances qu'on put lui faire, il perfifta dans fon refus; il rejeta de même toute efpèce de préfent. Toni s'en tint donc au projet de dédommager Wolf a la première occafion : il le fit auffitót qu'elle fe préfenta; mais il n'en fut pas moins fenfible a ce procédé amical & généreux. Je vois bien, difoit-il, que tout homme a fon foible, comme il a fes vertus; de même que chaque nation a fes défauts, comme elle a fes avantages. II ne faut rien omettre dans la balance, quand on veut pefer ces objets avec tquité.

Don Tellès , qui étoit un homme confidé-