is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome cinquième. Première division de la première classe, contenant les voyages imaginaires romanesques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

des Sévarambes. i 8 i lie , Sc s'enquit avec un foin extréme des perfonnes qu'il y cberchoit. Mais après une longue Sc inutile recherche , il fut enfin obligé de s'en retourner en Perfe, rapporter a fon maitre le mauvais fuccès de fon voyage.

Ces triPces nouvelles touchèrent fenfiblement Aleftan, II s'imagina que fon hls étoit mort, Sc il en concut un tel déplahir, que trois mois après 1'arrivée du meffager, ce père défolé mourut de trifteffe, Sc laiffa fes biens Sc fes dignités a fon fecond fils, plus jeune de quatre ans que Sévaris.

Re venons maintenant a ce jeune feigneur, que la providence avoit confervé pour les grandes chofes, dont il fut enfuite 1'inftrument, Sc que, pour cet effet,elle avoit garanti d'une infinité de dangers. 11 avoit quitté la cour du grand feigneur pour aller voir Fltalie, Sc s'étoit embarqué dans un vaiffeau chargé pour Venife, pays de Giovanni fon gouverneur. Ils furent affez maïheureux pour être pris par des corfaircs, qui venant a partager leur butin, les féparèrent malgré les prières Sc les promeffes qu'ils leur faifoient d'une rancon confidérable, s'ils vouloient leslaiffer enfemble, jufqu'a ce qu'ils euffent de quoi les fatisfaire. Giovanni fut ramené en Afie, Sc Sévaris fut envoyé a Naples pour être donné a un marchand de cette ville, qui avoit part aux prifes que faifoient ces corfaires. II n'eut pas

Miij