Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2-IÖ HlSTOlRE

jeunes , & promit aux auftraux des récompenfe pour tous ceux qu'on lui amèneroit. Ils avoient accoutumé de les tuera coups de traits , & d'en manger la chair , qui eft auffi bonne que celle des cerfs. Dans peu de tems, il en recouvra un affez grand nombre , qu'il fit dreffer, & s'en fervit enfuite utilement, tant pour le charroi & les attelages , que pour un corps de cavalerie qu'il forma de ces bandelis, & des chevaux qu'on lui avoit amenés d'Aiie. Dans trois ans de tems il fit toutes ces chofes ; & quand il vit que le temple étoit prefque achevé , qu'il avoit outre cela déja batiquatre grandes mailbns carrées, qu'il appella ofmafies , c'eft-a-dire communautés , dont chacune pouvoit contenir mille perfonnes ou environ; qu'il avoit fait cultiver Fifle & le pays d'alentour, enforte qu'il en tiroit une grande abondance de vivres pour en remplir fes magafins; alors il crut qu'il ne devojt plus difFéïer de fe faire .élire chef de toutes les nations qu'il avoit foumifes. Pour ceteffet, il inffitua une fête folemnelle en 1'honneur du foleil, &c voulut qu'on la célébrat tous les ans , & qu'on y fit des facrifices , des feflins& des réjouiffances publiques. II y convia les principaux des Preftarambes &des Stroukarambes, & comme il les vit tous de bonne humeur , & pleins d'admiration pour la magnificence de la fête, il leur fit

Sluiten