is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome cinquième. Première division de la première classe, contenant les voyages imaginaires romanesques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

H I T O I R E

fans pouvoir deviner la caufe d'une li terrible calamité. Chacun en raifonrjoit k fa mode; mais enfin, le foin, que le père d'Ahinomé avoit pris de répandre, parmi eux, que c'étoientdes démons qui avoient fait ce ravage, fut 1'opinion la plus recue parmi le peuple. Mais les prêtres, s'étant remis de leur étonnement, ne raifonnoient pas de cette manière, ils examinèrent toutes chofes avec foin, & foit par foupcon, ou par quelques conjecïures bien fondées , ils conclurent enfin qu'Ahinomé Sc fon amant, qui ne paroiflbient plus, étoient la caufe de leur malheur. Ils fe fortifièrent dans cette croyance, & pleins de cette penfée, ils envoyèrent des ordres vers les montagnes de Sporoumbe, pour en faire foigneufemeut garder tous les paffages, & faire arrêter Dioniftar & fa maïtreffe, s'ils alloient de ce cöté-la, pour pafler a Sporoumbe."

Cependant,cette courageufe fille & fon généreux amant, ayant trouvé toutes chofes prêtes, dans 1'antre dont nous avons parlé, s'y reiirèrent fecrètement, &, avec 1'aveu de leurs parens, ils y confommèrent leurs longues &fidèles amours. Ils n'avoient de commerce avec perfonne, qu'avec celui qui leur avoit indiqué & préparé le lieu, qui ne manquoit pas de leur fournir, de tems en tems, tout ce qui