is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome cinquième. Première division de la première classe, contenant les voyages imaginaires romanesques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

4*4 HlSTOIRE

voute fouterreine, dont 1'humidité & 1'obfcurité, n'étoient ni auffi agréables, ni auffi faines, que ce lieu découvert, oü ils refpiroient le grand air. Les commodités de ce lieu , & la proximité de leurs parens, dont ils pouvoient fouvent apprendre des nouvelles, leur en firent trouver le féjour agréable; ils ne fongèrent plus a paffer les montagnes, pour fe retirer a Sporoumbe, &z ils réfolurent de demeurer le refte de leurs jours dans cette aimable folitude, oü, fans doute, ils auroient pu vivre heureux, fi la fortune , envieufede leur bonheur, n'en eut interrompu le cours, parl'accident qui leur arriva, cinqans après leur retraite.

Quelques jeunes - hommes , extrêmement adonnés a la chaffe d'un certain animal, nommé dans ce pays Dariéba, qui eft un efpèce de chat fauvage, mais dont la chair eft fort délicate & la fourrure fort riche, en découvrirent un grand nombre fur les rochers efcarpés, dans lefquels étoient 1'antre & le terrein oh Dioniftar & fa familie s'étoient retirés. Le defir de tuer ces animaux, obligea ces jeunes gens a grimper fi.tr ces montagnes, prefqu'inacceffibles, dans Pefpérance d'y faire une bonne chaffe. lis y montèrent donc , &, dans la pourfuite de ces animaux, ils vinrent prés du lieu oü étoit le terrein enfoncé de Dioniftar, d'oü ils virent