is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome sixième. Première division de la première classe, contenant les voyages imaginaires romanesques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Gaudence.' 35 plus fur elle, fi vous violez votre ferment. Le marchand nous tira 'bieritöt d'inqutétude , en nous affurant que leurs loix leur défendoient d'tnfulter aïnfi a leur propre fexe ; qu'a la vérité ils n'étoient pas fachés de trouver quelquefois des hommes de cette efpèce, mais que ce n'étoit jamais 1'ouvrage de leurs mains (i).

Enfuite fe retournant versmoi: Jeunc-homme, me dit-il, en très-bonne langue franque, li je vous achete , vous ferez bientöt convaincu que vous ne devez rien appréhender de moi. II m'examina de la tête aux pieds, avec le regard le plus pépétrant que j'aye vu de mes jours, Sc en même tems, il me parut content. II étoit vêtu fuperbement, & accompagné de trois jeunes gens habillés de même, mais moins richement; ils avoient plutöt I'air d'être fes fils que fes domeftiques. II me parut agé d'environ quarante ans , mais il avoit le vifage le plus tranquille & le plus refpeftablequi fepütimaginer. II étoit un peu plus bafané que ne font les Egyptiens; on voyoit que c'étoit PefTet de fes voyages plutöt que de la nature ; jl avoit

(i) II ne paroit point dans toute la fuite de 1'hiftoire , que le peuple inconnu , chez qui Gaudence a paffe la plus grande partie de fa vie , fit ufage de cette forte de gens. Ce qui peut prouver que tetie réponfe eft échappée mala-propos a Gaudence,

C ij