is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome huitième. Première division de la première classe, contenant les voyages imaginaires romanesques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

442 L' IsLB INCONNUE.

les fuperfluite's du métal. II ne fut plus queftion enfuite que de percer la lumière & d'éprouver les canons.

La. première opération fe fit avec une machine de 1'invention de Baptifte. La force dun homme n'auroit pas fuffi pour poulTer le foret & le faire mordre dans la pièce(l). II fe fervit d'une bafcule pofée très-folidement, qui, charge'e par un bout d'un poids confidérable , faifoit effort par 1'autre bout contre le foret qu'on y avoit fortement appliqué.

Quant a 1'épreuve des canons, elle fut ainfi faite. On choifit un lieu terminé par une butte de terre affez forte pour retenir le boulet (2). On plaga les pièces a terre fur un chantier, 1'embouchure tournée vers la butte, & on les tira trois fois. La première charge de poudre fut de la pefanteur du boulet, & les autres

(1) On renverfe la pièce de cöté, de manière qu'un ces tourillons eft vers la terre & 1'autre en l'air. La pièce eft pofée fur des chantiers, & 1'endroit od on doit percer la lumière , eft a Ia hauteur de la pointe du foret monté tur la bafcule. La lumière doit être percée de manière qu'elle forme un angle obtus de 100 degrés avec 1'extérieur de la pièce vers la volée. Note de l'e'dueur.

(z) On avoit fait fondre des boulets de fer du calibre des canons.