is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome huitième. Première division de la première classe, contenant les voyages imaginaires romanesques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

444 L'Isle inconnue. étoient de huit livres de balie (a) , & 'es fix autres de douze. Les premiers étoient defiinés a 1'armement du vaiffeau , & y furent placés quand il fut conltruit. On crut devoir y ajouter enfuite deux des pièces de douze, pour fervir de canons de chaffe & de retraite. Les quatre canons reftans furent placés dans les quatre baftions de la citadelle. Mais fuivons 1'ordre des événemens.

La faifon pluvieufe s'étoit paffee tout entière dans les travaux divers de la fonte de fartillerie. Quand le beau temps fut revenu , 1'intérêt preffant de la fociété, & la fuite des plans arrêtés par le père, firent fonger a d'autres occupations. On ne pouvoit , fans fe livrer volontairement a Ia misère, fe difpenfer de remettre en adtivité la culture des champs. II falloit réparer le tort qu'avoit fait a la colonie la fufpenfion des foins & des travaux nourriciers. II falloit même , en attendant les ré-

(i) Chaque pièce de huit avoit de longueur extérieure 8 pieds $ pouces 1'ame étoit de 7 pieds 10 pouces; elle pefoit 2000 livres. Chaque pièce de douze étoit longue extérieurement de $ pieds 4 pouces 8 lig., & intérieurement de 8 pieds 8 pouces; elle pefoit trois milliers. La charge de la première demandoit 3 livres \ de poudre, & 1'autre 4 liv. {.