Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

L' I S L E I N C O N N U E." 2$

fe prêtant des facilités & des fecours mutuels , ils donneront lieu aux échanges, au commerce , & formeront les reflorts & le jeu de la machine fociale.

Ce que le père prévoyoit a eet égard, ne tarda pas a fe vérifier. Des families entières embrafsèrent exclufivement certaines profeffions; d'autres ne le firent que par parties ; c'eft-a-dire , que quelques membres feulement, fe diftingant des autres par un talent particulier, s'attachèrent a le cultiver, & s'en firent une occupation journalière, qui devint par habitude leur principal emploi. Alors toutes les profeffions, tous les métiers effentiels a une fociété furent expreflement exercés par quelqu'un de la colonie, & quelquefois même par des families. La claffe la plus nombreufe comme la plus néceffaire fut celle [des agriculteurs ; mais dans ce!le-ci même il fe fit des divifions heureufes.

Quelques-unes de ces families agricoles, qui fe faifoient remarquer par leur induftrie& leur adivité dans le travail des vignes, & qui, de plus, poffédoient des terreins dont les qualités & les afpefts étoient favorables a cette culture, encouragées par les avis du père, s'en occupèrent uniquement, & firent de leurs poffeffions de luperbes vignobles, entremélés.

Sluiten