Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

34-2 L'ISLE INCONNUE.

fixes , de la nutation (i) de la terre , des météores les plus frappans , particulièrement de la foudre , qu'on fait defcendre maintenant, & qu'on maitrife a volonté. Le moyen d'enchaïner cette maladie, funeftea la viede I'homme & a la beauté (1'inoculation ) , porté en Europe de la Géorgie, malgré les fortes oppofitions élevéespar les préjugés, aétépourtant adopté, au grand avantage de 1'efpèce humaine. Le catalogue des plantes eft prodigieufement groffi ; la figure du globe terreftre exaétement vérifiée. Les terres & les mers ont été plus foigneufement parcourues & mefurées. Les princes ont a 1'envi contribué au fuccès des entreprifes faites a ce fujet. Le roi de France a envoyé des Académiciens a 1'équateur & fous le pöle aröique , pour y mefurer un degré du méridien. Les rois d'Efpagne & de Suède ont députê quatre favans pour faciliter ces obfervations ; & ces géomètres ayant trouvé que les degrés du méridien augmentoient en s'apprpchant du nord (2), en ont conclu que la terre n'étoit pas

(1) Balancement de 1'axe de la terre par rapport au plan de 1'ecliptique.

(i) La France envoya pour cet effet des académiciens en Laponie & au Pérou. La première troupe étoit $ompofée de MM. Maupertuis, Clairaut, Camus, &

Sluiten