is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome treizième. Seconde division de la première classe, contenant les voyages imaginaires merveilleux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

66 L'HlSTOIRE VÉRITABLE, d'eux avec leur graiffe rouge & bleue , entrecoupée de rides; leur mine de vieille, & leur peau pendante lur le nez; ce qui fit bien voir la difierence qu'il y a de la vaine gloire , avec la gloire véritable. Comme le phénix s'étonnoit de ce que les oifeaux de nuit & ceux de rivière, ne paroiffoient point, un perroquet prenant la parole , dit qu'il avoit charge de lui repréfenter de leur part, que les premiers attendoient la nuit, pour lui venir rendre leur hommage, de peur de troubler les autres oifeaux de leur préfence; & que les derniers s'étoient alTemblés a 1'endroit ou il devoit recevoir celui des poiffons, comme étant plus en leur luffre dans 1'eau. Après vinrent les animaux aquatre pieds, que le lion conduifoit avec une majefié & une contenance digne d'un prince, Sc lorfqu'ils furent tous paffés devant le phénix, ils fe féparèrent en deux, comme pour le combat: mais le combat parut étrange, pour 1'inégalité des combattans, car ceux qui vivent de proie,s'étoient mis tout d'un cöté, & le refte de 1'autre,; de quoi le phénix s'étonnant, un finge qui les avoit difpofés , lui dit: que c'étoit pour faire paroitre la modération des uns, & la confiance des autres. Car les oifeaux n'eurent pas plutöt fonné ïa charge, qu'on vit les chèvres 6c les brebis «ourir de toute leur force contre les tigres & les