is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome treizième. Seconde division de la première classe, contenant les voyages imaginaires merveilleux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

94 L'HïSTOÏRÈ VERITABLE,

en fait n'eft pas par inimitié, mais par afFeétion: toutefois ils aiment fort les Dapfiliens (i), paree qn'ils leur font voir en peu de tems bien du pays , & qu'ils ne les tiennent pas enfermés comme les autres; auffi paroiffent-ils plus entre leurs mains que par-tout ailleurs. Comme il n'y a que fa$on d'avoir ces Numifmaciens , je fis fi bien,qu'en ayant gagné une partie & pris 1'autre, je recouvrai, par leur entremife , un bon vaiffeau équipe de tout ce qui étoit néceffaire pour retourner en notre pays.

Cela nous vint bien a propos, car au fortir de-lè nous fümes furpris par une tempête, qui après nous avoir agités long-tems, & confumés toutes nos provifions, nous jetta enfin en 1'ile des Poëtes, qui eft un pays fort éloigné du royaume de Numifmacie. La première rencontre que nousy fïmes,fut d'un grand vieillard de bonne mine , qui avoit la barbe fort vénérable , maisil avoit la cervelle en écharpe, qui eft un mal auquel ils font prefque tous fujets. Au lieu de répondre a ce que nous lui demandions, il fe contenta , après quelques grimaces , de nous faire figne de la main, pour nous montrer le chemin par oü nous devions aller: nous montames par fon ordre fur le faïte d'un haute mon-

(i)Dépenfiers,