Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

3" ÊTAT ET EMPIRÊ

d'autres pointus, d'autres pyramidaux, d'autres héxagones, d'autres ovales, qui tous agiffent diverfément, chacun felon fa figure. Et qu'ainli ne foit, pofez une boule d'ivoire fort ronde, fur un lieu fort uni; a la moindre impreffion que vous lui donnerez , elle fera un demiquart d'heure fans s'arrêter : or j'ajoute que li elle étoit auffi parfaitement ronde, que le font quelques-uns de ces atomes dont je parle, & la furface oh elle feroit pofée , parfaitement unie, elle ne s'arrêteroit jamais. Si donc 1'art eft capable d'incliner un corps au mouvement perpétuel, pourquoi ne croirons-nouspasquela nature ne le puiffe faire ? II en eft de même des autres figures, defquelles 1'une, comme quarrée, demande le repos perpétuel; d'autres, un mouvement de cöté; d'autres, un demi-mouvement, comme de trépidation ; & la ronde, dont 1'être eft de fe remuer, venant a fe joindre a la pyramidale , fait peut-être ce que nous appellons feu, paree, que non-feulement le feu s'agite fans fe repofer, mais perce & pénètre facilement. Le feu a outre cela des effets différens, felon 1'ouverture & la qualité des angles oii la figure ronde fe joint, comme, par exemple, le feu du poivre eft autre chofe que le feu du fucre ; le feu du fucre, que celui de la canelle; celui de la canelle, que celui du clou de girofle;

Sluiten