is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome treizième. Seconde division de la première classe, contenant les voyages imaginaires merveilleux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

4*8 Etat et Empire corps, qu'Epicure dans le foleil eft Ie même Epicure qui vivoit jadis fur la terre.

Le plaifir que je recevois en écoutant ce grand homme, m'accourcifibit le chemin , & fentamois fouvent tout exprès des matières favantes & curieufes, fur lefquelles je fpllicitois fa penfée, afin de m'infiruire: & certes je n'ai jamais vu de bonté fi grande que la fienne; car quoiqu'il put, a caufe de Pagilité de fa fubfïance, arriver tout feul en fort peu de journées au royaume des philofophes , il aima mieux s'ennuyer long-tems avec moi, que de m'abandonner parmi ces vafies folitudes.

Cependant il étoit preffé; car je me fouviens que m'étant avifé de lui demander pourquoi il s'en retournoit auparavant que d'avoir reconnu toutes les régions de ce grand monde, il me répondit que 1'impatience de voir un de fes amis, Iequel étoit nouvellement arrivé, Pobligeoit a rompre fon voyage. Je reconnus, par la fuite de fon difcours, que eet ami étoit ce fameux philofophe de notre tems; M. Defcartes, & qu'il ne fe Mtoit que pour le joindre.

II me répondit encore, fur ce que je lui demandai en quelle eftime il avoit fa phyfique , qu'on ne la devoit lire qu'avee le même refpeS