Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

238 Le nouveau une impiété déclarée , & révolta égalemenf le peuple & les grands. Ceux-ci convoquèrent un parlement ge'néral de toute la nation , & dans cette aiïemblée, il fut décidé que Hoftoginam , convaincu d'avoir voulu altérer 1'ancienne religion de 1'état, feroit fommé de révoquer fon édit fcandaleuxs & de reconnoïtre fans délai Hérofom pour dieu. Hoftoginam refufa de le faire, & oppofa aux conjurés un petit nombre de fes fidèles fujets qui avoient approuvé fon entreprife, & qui étoient pour le moins auffi incrédules que lui touchant la prétendue divinité du père des poëtes. Alors tous les efprits s'aigrirent; Hoftoginam compta vainementfur fon autorité affoiblie, & fur 1'amour de fes fujets refroidis & dégoütés.

Celui des grands , qui étoit alors le plus puiffant & le plus accrédité dans 1'état, s'avifa de rechercher la généalogie d'Hoftoginam , & foutint qu'il n'étoit point de la race poëtique d'Hérofom. On ne fait fi ce fut une accufation bien fondée. Quoi qu'il en foit, cette prétendue découverte fervit de prétexte pour le perdre. On fit le procés au prince, qui fut déclaré déchu de Ja couronne. Comme il avoit des partifans redoutables , quelques grands opinèrent pour lui öter la vie ; mais eet avis exuel fut unanimement rejeté, & Hoftoginam

Sluiten