Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

D£ MeRCUHE. 227 ce font les feuls dont il nous importe d'acquérir la connoiffance.

A 1'égard de ceux dont nous avons une idéé claire & diftinfte , ils reftent dans notre mémoire ; & comme ils ont porté dans notre efprit, toute la lumière qu'ils font capables de lui fournir , nous n'avons plus befoin de nous occuper k leur recherche , & ils ne nous infpirent plus de curiofité : ainfi c'eft k de nou-, veaux objets que nous nous attachons.

Dela vient, fans doute, notre goüt infurmohtable pour la diverfité : ce defrr de tout connoïtre & de jouir fans cefTe de nouveau* objets, nous entraine avec tant de force & de rapidité , que rien n'eft capable de nous plaire par la feule uniformité , que notre efprit s'endort, & que le dégoüt ne manque jamais de marcher k la fuite de eet engourdifTement de 1'ame.

Lëmpereur ayant égard a ces raifons , a regardé 1'uniformité qui fe glifie bientöt dans les mariages les mieux alfortis , comme une fource dënnui prefqu'inévitable ; & comme cette infirmité de 1'ame eft mortelle dans la planette qu'il gouverne , il a cru parer eet inconvénient , en limitant a un trés - petit nombre d'années la durée des mariages.

Les premières propofitions fe font de cette]

P ij

Sluiten